Critiques Non classé

Pirates des Caraibes, la vengeance de Salazar: le retour du capitaine Sparrow sur grand écran

Bonjour à tous et à toutes!

Nous avons eu la chance de voir Pirates des Caraïbes 5 en avant première. Nous avons donc décidé de vous faire un article pour vous faire part de notre avis sur ce film. Il y aura une partie sans et avec spoilers, mais nous vous préviendrons avant.

C’est parti!

 

pdc

Résumé: L’histoire se déroule après les quatre premiers films, précisément 17 ans après la fin du troisième film. Un fantôme au nom de Salazar est à la recherche de Jack Sparrow pour se venger, Jack étant le responsable de sa mort. Nous suivons aussi Henry Turner, le fils de Will et Elizabeth Turner, à la recherche du Trident de Poseidon. Il cherche à avoir l’aide de Jack Sparrow pour le trouver.

AVIS SANS SPOILERS:

Ce cinquième film surpasse largement le quatrième. En effet, le quatrième film n’a aucun rapport avec la trilogie, alors que ce cinquième film revient aux fondamentaux. Le début peut être un peu long, mais nécessaire pour situer les nouveaux et anciens personnages, 17 ans après la trilogie. L’histoire est bonne, mais il y a cependant quelques mini incohérences qui seront remarquées par les vrais fans de la franchise.Le film dure 2h09, et on ne s’ennuie pas. Les images sont sublimes, dignes d’un très bon blockbuster. Quelques effets spéciaux sont peut être un peu too-much qu’on sent travaillé pour la 3D mais cela ne gâche pas le film. On ne peut être déçu devant ce film. Pour les vrais fans de la franchise, vous allez l’adorez, et un conseil, restez après le générique pour une scène post générique pleine de surprise !

AVIS AVEC SPOILER

L’histoire du film fait de nombreux clins d’œil aux anciens héros de la trilogie, comme le nain qui avait disparu du casting dans le quatrième volet par exemple. Comme les bandes annonces l’avait annoncé, on retrouve Orlando Bloom dans le rôle de Will Turner, qui apparaîtra dès les premières secondes du film pour disparaître jusqu’aux dernières minutes du film.

Concernant Jack Sparrow, on le découvre au début plutôt au plus mal de sa forme, sa chance l’ayant quitté. L’histoire tournera autour du Capitaine Salazar (un fantôme) voulant tuer Jack Sparrow. Jack, en échangeant sa boussole contre du Rhum, va libérer les morts (et donc Salazar). En effet,  » la boussole t’indique ce que tu veux le plus au monde, ne la trahis pas ». En la donnant contre du Rhum, il l’a trahis, ainsi, les morts viendront à sa recherche. Dans le film, on découvre ou redécouvre certaines raisons du comportement de Jack (comme son attachement pour son chapeau, qui lui vient de sa première bataille navale). On sent vite le lien entre Barbossa et Carina (un des nouveaux personnages principaux), qui annonce la mort du célèbre pirate. En effet, Carina est sa fille qu’il a abandonné pour son bien. S’alliant avec Henry Turner et Jack Sparrow, ils se retrouvent tous les deux par hasard. Sa mort sera pour sauver sa fille. Nous vous lançons le pari de ne pas lâcher une petite larme devant cette scène forte en émotion!

Henry Turner cherche à tout prix à libérer son père, Will, de la malédiction qui l’empêche de vivre sa vie. Il est persuadé que le Trident de Poseidon a le pouvoir d’enlever toutes les malédictions de l’Océan. C’est pour cela qu’il recherche Jack Sparrow pour qu’il l’aide. Sur son chemin, il croisera par hasard Carina, qui est une scientifique, et à la recherche du même Trident ( elle a hérité d’un journal appartenant à son père qui est consacré à la recherche de ce Trident, et elle souhaite rendre hommage à son père en le découvrant).

Le grand méchant de ce volet, le capitaine Salazar, est un méchant à la hauteur d’un Pirates des Caraïbes, bien mieux que le Barbe Noire de la Fontaine de Jouvence, mais pas à la hauteur du grand Davy Jones. En effet, l’antagoniste du film a de nombreuses ressemblances avec celui de la trilogie. En effet design, le bateau et la malédiction, nous feront fortement penser à Jones en voyant Salazar.

Bien évidemment, ils arriveront à trouver le Trident, à tuer Salazar grâce au sacrifice de Barbossa. Petite mention spécial pour le retour du Black Pearl!

Pour finir, très certainement que votre salle de cinéma applaudira le retour de Will sur la terre ferme, libéré de sa malédiction, retrouvant fils et femme dans une scène pleine d’émotion. Ces derniers personnages reviendront dans la scène post générique, laissant apparaitre le retour de Davy Jones, le meilleur méchant, dans une possible suite (qui n’est pas forcément nécessaire à notre goût).

En bref, ce film plaira au néophyte de la série, mais comblera largement les attentes des fans, car le film apporte ce qu’ils recherchent, de manière surprenante.

Nous pensons que ce film est une très belle conclusion à la série. Il faut oublier le quatrième. Une suite serait de trop à notre sens mais à voir, juste pour le plaisir de revoir Davy Jones!

En espérant que cet article vous aura plu! Donnez nous votre avis dans les commentaires!

A très vite on espère,

Pauline et Thomas 🙂

Publicités

0 comments on “Pirates des Caraibes, la vengeance de Salazar: le retour du capitaine Sparrow sur grand écran

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :